Quels sont les différents types de positionnement ?

quels sont les différents types de positionnement

Une entreprise naît dans le seul but de prospérer sur le marché qu’elle embrasse. Cependant, pour parvenir à cet objectif si tant précieux pour tous les entrepreneurs, il faut en amont un travail stratégique et technique. Oui, vous devez établir un business plan bien cohérent et percutant, car vous n’êtes pas le seul promoteur de ce produit ou service sur le marché. Et même si vous l’étiez, il faudra convaincre votre public de la pertinence et de l’importance de votre offre. C’est alors qui apparaît ou la notion de positionnement s’impose pour les entreprises. Le positionnement constitue au fait un moyen de se démarquer de la concurrence et susciter l’intéressement du consommateur. Zoom sur les différents types de positionnement.

Le positionnement en marketing : qu’est-ce que c’est ?

La stratégie marketing est le socle du succès de toute entreprise de sorte qu’un emplacement marketing reflète en même temps l’emplacement de votre entreprise, de votre produit ou de votre marque. C’est la stratégie marketing que vous avez mis en place qui reflète de l’image de votre marque ou de votre produit auprès de votre public cible. Dans certaines situations, le positionnement traduit directement l’image que la société souhaite vendre à ses cibles ou prospects. En effet, les types de placements marketing se distinguent selon leurs lieux d’application qui se résument en trois catégories.

Il s’agit du lieu fonctionnel en premier, du lieu psychologique en deuxième et du lieu symbolique en dernière position. La définition du terme marketing peut varier d’un contexte à un autre, car le marketing s’approprie selon les circonstances de son utilisation. En effet, la location correspond dans sa première application, la position qu’occupe une marque ou un produit dans l’esprit des utilisateurs finaux par rapport à ses adversaires relativement au prix, aux fonctionnalités, à l’image…

Lisez aussi   Comment fonctionne Progéliance de la Société Générale ?

Le positionnement dans un plan de communication : l’essentiel à savoir

La localisation s’identifie à la position qu’occupe une marque ou un produit dans le cœur des utilisateurs de ce dernier objectivement par rapport à ses concurrents. Cette analyse se fait sur la base d’un nombre de critères capitaux comme l’image, le prix, les fonctionnalités, etc. Mais, avant, il est important de définir le lieu et pour le faire, il faut la réunion de quelques éléments incontournables. Il s’agit de :

  • L’identification du (des) secteur(s) concerné(s) : le domaine d’activité de l’entreprise ;
  • La détermination du public cible ;
  • L’identification des concurrents ;
  • La définition de l’avantage de la concurrence ;
  • L’établissement des critères de fonctionnement.

Pour mieux communiquer sur votre entreprise, marque ou produit, il est nécessaire de bien tracer votre plan de communication afin de bénéficier d’un meilleur positionnement. Ainsi, en dehors de ces éléments énumérés, le positionnement selon la communication se décline en deux volets clés et supplémentaires. Il s’agit de l’identification qui favorise l’attachement de l’offre à une catégorie de produit dans la compréhension du consommateur. Ensuite, il y a la discrimination qui porte sur la distinction de l’offre et sa concurrence dans la même sphère identifiée. C’est alors qu’on parle de segmentation, le ciblage et la concurrence.

quels sont les différents types de positionnement

Le positionnement selon l’entreprise : les détails

Le positionnement d’un produit sur le marché se réfère toujours à la notoriété de la marque ou l’entreprise qui le promeut, puisque c’est l’entreprise que l’esprit des consommateurs capte en premier. Ce produit ou cette offre est souvent analysé par rapport à d’autres produits similaires, plus souvent de la concurrence. Le positionnement d’une entreprise se fait généralement à partir de l’image qu’elle reflète auprès des prospects, clients, partenaires et concurrents. Cette étude s’accomplit souvent grâce à des éléments objectifs et subjectifs.

Lisez aussi   Licenciement pour inaptitude après 50 ans : quelles indemnités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *