Quel est l’avenir de la crypto en 2024 ?

Après une chute drastique de la cryptomonnaie en 2022, la cryptomonnaie semble remonter tant bien que mal la pente en 2023. Selon les chiffres publiés par ig.com au début du mois de décembre 2023, la hausse de 8 % du Bitcoin au mois de novembre 2023 aurait envoyé à 120 % l’accroissement de la crypto depuis le début de l’année. Ce redressement est-il assez prometteur pour garantir la sécurité des investissements et inciter les utilisateurs à investir dans la cryptomonnaie ? Quel est l’avenir de la cryptomonnaie en 2024 et dans les prochaines années ?

Que préfigure le Bitcoin pour l’avenir de la crypto en 2024 ?

En finissant l’année 2022 avec une piètre valeur de 16 604,02 dollars (soit une baisse de -63 %), le Bitcoin a connu la période la plus sombre de son histoire depuis sa création. Mais en 2023, le Bitcoin a repris progressivement sa marche pour reprendre sa valeur. À la mi-octobre 2023, le Bitcoin évoluait sur un trading range entre 25 000 et 30 000 USD.

Mais de la mi-octobre à la mi-décembre, la valeur du Bitcoin est passée à 41 879,30 USD, soit 38 394,94 euros. Il a donc gagné plus de 10 points en seulement 8 semaines, ce qui montre une fin d’année favorable. Ainsi, à en croire les prédictions, le Bitcoin devra monter jusqu’à 45 344 dollars en mai 2024.

Si donc vous vous demandez s’il est opportun d’investir dans les cryptomonnaies aujourd’hui, vous ne devez plus attendre la réponse. Grouillez-vous pour acheter Bitcoin avec PayPal et optimiser au maximum vos chances de faire du chiffre dans quelques mois.

Lisez aussi   Quelle est la crypto monnaie la plus prometteuse en 2023 ? Le top 3

La crypto est-elle un projet durable ?

Il est largement admis que la cryptomonnaie est la monnaie de demain, qui préfigure une nouvelle ère entièrement révolutionnaire de l’économie mondiale. D’ailleurs, depuis l’essor du Bitcoin, on assiste à une montée en flèche non seulement du nombre de monnaies électroniques, mais aussi de l’effectif des utilisateurs de la crypto.

D’après les résultats d’une enquête commanditée par l’ADAN au premier semestre de 2023, l’écosystème des monnaies numériques compte au moins 20 000 crypto et plus de 425 millions d’utilisateurs de par le monde. Et selon les estimations, ce chiffre devra encore grimper dans les prochains mois, et on pourrait attendre 600 000 000 à 800 000 000 d’utilisateurs de monnaies virtuelles entre 2024 et 2025.

La crypto : une solution fiable aux défis de notre temps

Il faut préciser par ailleurs que les cryptos sont un système dynamique qui intègre parfaitement les nouveaux défis de chaque jour, et c’est aussi en cela que résident leur force et le secret de leur durabilité. Ils offrent des remèdes pratiques aux problèmes majeurs de notre siècle et permettent ainsi de soulager le quotidien des utilisateurs.

La cryptomonnaie participe par exemple à l’intégration économique avec son système de paiement ou d’échange économique entièrement décentralisé grâce à la technologie blockchain qui est quasiment un autre visage des services bancaires. En plus de cela, la crypto soutient également le développement énergétique à travers la décentralisation du système énergétique et la promotion des énergies renouvelables.

Avec le projet LO3, les ménages disposant une source d’énergie renouvelable ont la possibilité de vendre leur excédant à d’autres ménages du voisinage utilisant le même réseau, via la blockchain Ethereum. Ces échanges sont réalisés via un réseau entièrement sécurisé qui génère des profits tant pour le fournisseur que pour le consommateur.

Lisez aussi   Comment gagner des NFT ?

Quels sont les obstacles auxquels est confrontée la cryptomonnaie ?

Le principal obstacle que la cryptomonnaie se doit d’affronter aujourd’hui est celui des incertitudes réglementaires dont elle est empreinte, ce qui retarde sa reconnaissance comme moyen officiel de paiement dans beaucoup de pays. Si le Bitcoin par exemple a déjà le statut de monnaie légale dans certains États tel que le Salvador, les monnaies numériques restent encore contestées dans de nombreux pays du monde.

À cela s’ajoute l’évolutivité tâtonnante des blockchain, notamment Ethereum et Bitcoin qui se manifeste par la lenteur et le côté trop onéreux des opérations de transaction. Cela limite évidemment l’utilisation desdites cryptomonnaies et met à mal le projet de faire des monnaies numériques le moyen de transaction le plus utilisé au monde. Pour finir, le minage des cryptos tels que le Bitcoin reste une opération assez gourmande en énergie, ce qui suscite des questions sur l’impact environnemental de l’utilisation des cryptos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *