Les grandes entreprises présentes dans le monde du sport

 À des fins fiscales, le sponsoring ou le mécénat offrent de grands avantages aux entreprises. Cependant, il ne s’agit pas là du seul avantage lié à une présence auprès d’événements caritatifs ou tout simplement, au sein du monde du sport. L’investissement peut généralement être rentabilisé grâce à l’exposition médiatique qu’il offre et également, profiter d’une certaine image de marque positive en s’associant à une autre marque, une compétition ou encore, un sport de manière générale.

Il faut dire que depuis toujours, le sport et ses diverses organisations ont toujours été un repaire de choix pour les entreprises phares d’un certain secteur. Vision de pureté, d’excellence ou de transition écologique parfaite ? Vous verrez grâce à ces divers exemples que la présence continue et enrichie de plusieurs entreprises auprès de certains sports est on ne peut plus logique. L’occasion de mettre en avant plusieurs de ces partenariats et d’expliquer ce que de tels choix peuvent apporter aux entreprises concernées. 

Audi, à fond dans le ski alpin

Depuis 2001, Audi est le partenaire majeur et sponsor titre de la Coupe du monde de ski alpin à travers la puissante FIS, la Fédération Internationale de Ski. Sans cesse prolongé, ce partenariat court actuellement jusqu’à la saison 2025/26, mais pourrait être malmené par l’arrivée de moins en moins masquée d’un autre acteur allemand au sein du microcosme du cirque blanc : la marque de vêtements Boss. 

Lisez aussi   Proman intérim : l’agence qui ouvre les portes de l’emploi

Légende : Historiquement lié au ski alpin 

Il faut dire que la place d’Audi peut faire des envieux, mais il est également, tout à fait aisé de comprendre l’intérêt général de la marque de voiture. En s’associant à une image de vitesse, de technique et surtout, à la recherche permanente de la perfection à travers le matériel des athlètes, la marque d’Ingolstadt retrouve ses arguments de vente. 

PokerStars file à toute vitesse

L’exemple est presque atypique puisqu’au fil des années, on oublierait presque que Red Bull reste une marque à part entière. Aujourd’hui, la plus célèbre des boissons énergisantes représente surtout l’œuvre portée par l’amour des sports extrêmes, de Dieter Mateschitz, le fondateur de la marque autrichienne. Décédé il y a quelques mois, le magnat avait toutefois pu profiter d’une réussite folle et de la vision de son écurie de Formule 1 en tant que référence du paddock. 

Légende : Les places s’arrachent en F1 

Une réussite sportive et commerciale qui logiquement, attire d’autres sponsors. Ce fut le cas de PokerStars qui, à l’instar de Red Bull, se veut maître en son domaine et souhaite par ce biais, profiter de l’excellence et de l’exigence portées par l’écurie austro-anglaise. 

Grâce à son partenariat avec cette fameuse équipe Red Bull, PokerStars a une fois de plus grandi, tout en cherchant à rappeler que le poker reste le seul et essentiel objectif de sa plateforme. Cela peut expliquer que la plateforme est également responsable du poker texas holdem gratuit, s’assurant ainsi que l’amour du jeu de cartes dépasse la totalité des enjeux et reste surtout, l’essentiel. Une vision partagée avec Red Bull pour le goût de la performance et un partenariat qui aura une fois de plus, du sens en 2023. 

Lisez aussi   Y a-t-il des entreprises touristiques dans le CAC 40 ?

Liqui Moly, une tactique variée

En ce qui concerne PokerStars et Audi, la logique est facilement décelable. Elle l’est moins en ce qui concerne Liqui Moly, l’un des leaders en termes de lubrifiants et autres huiles destinées aux moteurs. 

Si l’on pouvait s’attendre à ce qu’une telle société soit majoritairement présente dans le sport automobile, ce n’est pas le domaine le plus souvent plébiscité par l’équipe marketing de cette société allemande. Au contraire, elle cherche plutôt des parts de marché dont le secteur peut encore évoluer. 

Ainsi, il est fréquent de voir cette société s’implanter sur différents terrains de sport. Avec le ski notamment, mais surtout auprès du handball, où la société est le sponsor titre des deux meilleurs championnats au monde, à savoir la Bundesliga allemande ainsi que le championnat de France.

Sa présence s’étend également en luge, au bobsleigh et même, en hockey sur glace ! Selon toute logique, il s’agit de marchés de niche qui ne s’apparentent pas à la même résonance médiatique que des sports comme le football ou la Formule 1, citée dans cet article. Ainsi, Liqui Moly cherche surtout à se faire connaître sur le marché européen auprès d’un public de passionnés, et ce, en se servant de parts de marché au potentiel important et jusqu’à présent, pas totalement utilisées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *