Combien touche une mère isolée ?

Combien touche une mère isolée ?

Être parent célibataire n’est souvent pas facile, à cause, des nombreuses responsabilités qu’un enfant engendre. Dans une famille sur cinq, un parent s’occupe seul d’un ou de plusieurs enfants. Pour les parents isolés, il est souvent difficile de concilier travail et famille. Pour venir en aide à ces familles, diverses structures interviennent. Dans cet article, nous citerons quelques principales aides financières destinées aux familles monoparentales.

Qui est considéré comme un parent isolé ?

Une mère ou un père est considéré comme parent isolé lorsque l’un d’eux est célibataire, divorcée, séparée ou veuve avec des enfants à charge. C’est aussi une personne enceinte qui ne vit pas dans une relation durable déclarée et qui ne partage pas ses revenus et ses dépenses avec un conjoint, un partenaire ou un partenaire non marié.

Si l’enfant vit au moins 30 % du temps chez l’autre parent, on parle de modèle de résidence alternée et ni la mère ni le père ne sont considérés dans ce cas comme des parents isolés.

Quelles sont les aides financières qui sont destinées aux parents isolés ?

Les familles monoparentales ont beaucoup de responsabilités. C’est pourquoi l’État soutient particulièrement ces familles à travers quelques subventions publiques.

L’allocation parentale

Les parents isolés reçoivent en général 14 mois complets d’allocations parentales après la naissance d’un enfant, sans que l’autre parent de l’enfant doive lui-même prendre un congé parental. En comparaison, les couples ne reçoivent cette prestation de soutien pendant 14 mois que si chaque parent s’occupe de l’enfant pendant un certain temps. Le montant de l’allocation parentale dépend, tant pour les couples que pour les parents isolés, du montant de leur revenu l’année précédant la naissance de l’enfant. 300 € au minimum et 1.800 € au maximum sont versés.

Lisez aussi   Prime inflation 2022 : tout savoir

Le congé parental doit être annoncé par écrit à l’employeur. Il suffit pour cela d’envoyer une lettre informelle indiquant la période pour laquelle le congé parental est demandé. Les parents qui n’exerçaient pas d’activité professionnelle avant la naissance de leur enfant reçoivent le montant de base de 300 euros. L’interlocuteur pour l’aide financière est le service d’allocations parentales de l’arrondissement d’origine.

Le RSA

Si vous êtes une mère célibataire avec enfants et que vous ne travaillez pas, vous pouvez bénéficier du RSA. Les chiffres ci-dessous comprennent également l’allocation de logement et l’allocation d’isolation.

La majoration est versée dès le début de la grossesse et prend fin lorsque votre enfant atteint l’âge de 3 ans. Cela vous laisse le temps de vous préparer à l’arrivée de votre bébé.

Le montant augmente avec le nombre d’enfants.

  • Au cours de la grossesse : 707 € ;
  • avec un enfant : 943 € ;
  • avec deux enfants : 1 179 € ;
  • avec trois enfants : 1 414 € ;
  • avec quatre enfants : 1 650 € ;
  • avec cinq enfants : 1 886 €.

Si vous êtes originaire d’un pays de l’UE, vous pouvez obtenir le RSA si vous résidez légalement en France depuis trois mois ou si vous avez perdu votre emploi après avoir effectué un travail déclaré en France.

Si vous venez d’un pays non-membre de la CEE (communauté économique européenne), la demande du RSA est plus compliquée. Vous pouvez l’obtenir si vous êtes titulaire d’un titre de séjour valable depuis plus de 5 ans, sauf si vous vous êtes réfugié ou avez un enfant de moins de 3 ans.

Lisez aussi   Peut-on être citoyen du monde ?

L’Allocation de Soutien Familial (ASF)

L’ASF compense dans une certaine mesure les frais d’entretien. La CAF intervient si l’autre parent ne donne plus signe de vie et ne remplit pas ses obligations. Cette compensation peut également être versée si la pension alimentaire est trop faible, si elle est retardée ou si elle ne peut pas être versée du tout.

L’allocation de soutien familial (ASF) remplace la pension alimentaire jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée pour son versement. Ainsi, une mère abandonnée peut recevoir des prestations pendant quatre mois.

La CAF verse le même montant pour chaque personne, 115 € par mois et par enfant. Malheureusement, si l’enfant n’a plus de parents, l’ASF est de 153 €.

Dès qu’un parent isolé redevient en couple (mariage, concubinage), l’aide prend fin. L’ASF doit être informé dès que les circonstances changent.

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.